La gastronomie

Majorque est la plus grande des îles formant les Baléares. Elle est moins connue que se petite soeur Ibiza, plus festive, mais accueille un grand nombre de touristes venant profiter de ses nombreux attraits. De multiples influences ont laissé des vestiges culturels importants ; les perles de Manacor sont célèbres dans le monde entier tout comme les réalisations en verre.

Habitée dès l’époque préhistorique, elle fut par la suite le centre du royaume de Majorque. Elle est connue comme l’île aux 700 moulins qui servaient autrefois à moudre le grain ou à puiser l’eau. Tout au long des siècles, des influences diverses ont façonné l’île. Les Carthaginois, les Romains, les Vandales, les Espagnoles s’installèrent tour à tour à Majorque. Palma de Majorque fut extrêmement florissante sous la domination musulmane et elle devint un véritable centre culturel.
Depuis 1977, les îles Baléares ont de nouveau l’usage de leur langue et de leurs symboles d’identité. Elles ont leur propre gouvernement.

Recette très appréciée du Tumbet

Recette très appréciée du Tumbet

La cuisine de l’île de Majorque est très riche et particulièrement variée grâce son histoire et aux influences arabes, africaines ou orientales, et à celles de la terre et de la mer. Chaque recette ou presque est à base d’huile d’olive ou de saindoux. La recette la plus connue est peut-être celle du tumbet qui est une sorte de ratatouille préparée avec des tomates, des poivrons, des aubergines qui sont frits et recouverts de sauce tomate.

La « sobrasada artesana » est composée de porc, de poivrons et d’huile d’olive ; c’est une recette à tester absolument lors d’un séjour à Majorque. La recette de « L’ensaïmada » est un gâteau à base de sucre, d’oeufs et de saindoux qui est fourré avec une crème catalane ou de la charcuterie. La recette de la « Sope Mallorquine » est une soupe traditionnelle de l’île composée de pain, de poivrons, de tomates et d’oignons. Elle est très épaisse mais se déguste plutôt pendant la mauvaise saison.
Le « Greixera » est une recette de ragoût à base d’oeufs, de viande et de légumes tels que des artichauts, des fèves, des petits poids. Le « Polo el Loco‘ » est une très ancienne recette qui aurait son origine en France. Ce sont des porcelets à la broche ainsi que des dindes fourrées avec de la viande. La recette des « Formatjades » permet de déguster des petits chaussons dont la pâte est garnie de viande ou de poisson. La recette du « Flao » ravira les plus gourmands.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *